30e anniversaire des trinômes académiques

Cette célébration s’est déroulée dans le cadre prestigieux du grand salon du musée de l’armée à l’Hôtel national des Invalides.
Après le chaleureux mot d’accueil du général de brigade Alexandre d’Andoque de Seriege, directeur du musée de l’armée, et un chant des élèves du collège Aliénor d’Aquitaine, de Bordeaux, Jean-Marc Huart, directeur général de l’enseignement scolaire, s’est félicité du dynamisme des Trinômes et les a assurés de tout son soutien.
Myriam Achari, directrice des patrimoines, de la mémoire et des archives, a ensuite insisté sur la nécessaire inscription dans la durée de la dynamique du lien « armée – jeunesse», avant que Mario Faure, président de l’Union-IHEDN, n’évoque le caractère stratégique du foisonnement des actions et de la richesse des projets portés par les Trinômes.
Geneviève Darrieusecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, a souligné le caractère indispensable des Trinômes qui, désormais, intègrent les établissements dépendant du ministère de l’Agriculture et la mise à l’honneur, lors de cet anniversaire, de
leurs acteurs qui suscitent engagement et promotion de l’esprit de défense.

La signature, par ces quatre personnalités, de la convention cadre relative à l’action des Trinômes, a précédé la projection du flm “30 ans des Trinômes académiques”, réalisé par l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) qui démontre combien les actions des Trinômes contribuent à la création de liens en cassant des vieux préjugés envers enseignants ou militaires.
Des retours d’expériences sur l’enseignement de défense ont été présentés comme sources d’inspiration: cérémonie à la mémoire de Jean Moulin au Panthéon (Trinôme de Bordeaux); rallye citoyen regroupant des élèves du primaire, du secondaire et de classes préparatoires (Trinôme de Paris).
Un nouveau chant des élèves du collège Aliénor d’Aquitaine a précédé la communication des résultats de l’enquête nationale sur les Trinômes académiques: ressenti de leur reconnaissance en nette augmentation, vœu d’une plateforme commune d’échanges,
formulation de nombreuses pistes d’amélioration. La matinée s’est achevée par une remise de prix.
Au cours de l’après-midi, le réseau des lieux de mémoire est apparu comme le partenaire privilégié des Trinômes, avant les interventions de grands témoins de l’enseignement de défense: Tristan Lecoq, inspecteur général de l’Éducation nationale, sur l’esprit de défense
comme résultante d’un enseignement permettant à la jeunesse de se construire; Claudine Schmidt-Laine, rectrice de l’académie de Grenoble, sur la nécessaire implication des élèves et le retour souhaité vers leurs familles; le général de brigade Benoît ROYAL, ancien commandant de l’école d’artillerie de Draguignan, pour qui les Trinômes sont des acteurs de la transmission des valeurs de la République, de la légitimité et de l’attractivité de nos armées.
La journée s’est terminée par la conclusion du général Christophe de Saint Chamas, 45ème gouverneur des Invalides, pour qui l’enjeu des Trinômes ne fait que grandir après la disparition de la conscription, et par une Marseillaise des élèves du collège Aliénor d’Aquitaine de Bordeaux saluée par tous.

Michel Gauvin

Visionnez la video de la cérémonie : Cliquez ici

PARTAGER