Conférences ECPAD – 10 et 11 mai 2016

Animé par A.M. HAZARD-TOURILLON, inspectrice pédagogique régionale et référente académique «mémoire et citoyenneté», ce trinôme avait prévu plusieurs actions pour 2015-2016. Malheureusement, trois de ces actions, notamment le séminaire «enseigner la Résistance: résister par les arts et la littérature» programmé le 20 novembre 2015, ont dû être annulées à la suite des attentats du 13 novembre, et n’ont pu être reprogrammées.
Les 10 et 11 mai 2016, à l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) au Fort d’Ivry, plusieurs conférences ont illustré le thème de l’enseignement de la défense et des conflits contemporains au collège et au lycée. Ont été traités les sujets suivants: «un retour d’expériences en Afghanistan» (colonel G. HABEREY), «les enjeux de l’émergence de DAECH» (B.JOLIVET, professeur-formateur), «le enseignement: les politiques publiques du renseignement, de la fin de la guerre froide à nos jours» (T. LECOQ, Inspecteur général de l ‘ É d u c a t i o n n a t i o n a l e ) , « 1 9 1 6 , l a b a t a i l l e d e Verdun» (lieutenant-colonel R. PORTE, historien) et «Verdun avant Verdun, la bataille aérienne» (G. AUBAGNAC, conservateur, Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget).
Cette journée a été technique, très riche, les deux dernières interventions s’inscrivant dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre pour lequel une journée entière avait été envisagée.
80 professeurs ont assisté à plusieurs conférences sur la géostratégie de l’Afrique le 1er juin 2016, à l’ECPAD, pour renforcer leurs connaissances géographiques et actualiser les perceptions des participants. Les contenus ont porté sur «la politique de défense française pour l’Afrique» (colonel N.JOVANOVIC), «les dynamiques métropolitaines en Afrique:

entre mondialisation et rayonnement régional» (J.F. STECK,maître de conférences université Paris X-Nanterre), «les urnes et la rue: démocratisation, citoyenneté et violence
politique en Afrique» (R. BANEGAS, professeur en sciences politiques, Sciences Po Paris). Cette journée a enthousiasmé les inscrits, par la richesse des contenus scientifiques, les
échanges avec les intervenants, militaires ou civils, et par une réflexion renouvelée autour des pistes ouvertes.
Le 31 mars 2016, à l’occasion de la journée nationale du réserviste, un rallye citoyen a été organisé au Fort neuf, à Vincennes, avec 140 lycéens venus de divers établissements de l’Académie. Par des conférences et des ateliers, il s’agissait de sensibiliser ces jeunes à la défense du pays, de leur montrer qu’ils peuvent y prendre une part plus directe et active grâce à un engagement dans la réserve qui, civile et militaire, incarne l’engagement civique par excellence.
Organisée par les trois délégations militaires départementales du territoire de l’Académie, comme un concours inter-établissements scolaires, structuré de façon ludique, la cinquième édition de ce rallye citoyen a laissé aux participants d’excellents souvenirs, tout en restant fidèle à sa mission d’éducation à l’esprit de défense. Un classement individuel et par établissement, basé sur différents questionnaires à choix multiple, renseignés par les élèves lors des ateliers, et sur leurs résultats de tirs, a conclu la journée.

Michel GAUVIN Délégué auprès du trinôme de Créteil

PARTAGER