AA IHEDN : Séminaire de recherche (2022-2023) Où en est le Geospatial Intelligence en France ?

Où en est le Geospatial Intelligence en France ?
Séminaire de recherche 2022-2023
Sous la direction de Philippe Boulanger (Professeur à Sorbonne Université Lettres)
et
Alexandre Papaemmanuel (Commission Digital Défense-AA- IHEDN)
Sorbonne Center for Artificial Intelligence – SCAI
Campus Pierre et Marie Curie – Jussieu
Amphithéâtre Durand
4, Place Jussieu 75005 Paris
Septembre-décembre 2022
Entrée libre et sans réservation

Le Geospatial Intelligence est un secteur d’activités en plein essor actuellement en France.
L’origine de sa conception apparaît aux Etats-Unis dès les années 1980 et son usage s’est renforcé avec la création de la National Geospatial Agency en 2003 qui en a défini la nature et l’emploi. Dans la doctrine militaire américaine, il se définit comme l’exploitation et l’analyse de l’imagerie et de l’information géospatiale pour décrire et visualiser les facteurs physiques et les activités géolocalisées sur la Terre (Geospatial Intelligence in Joint Operations, Joint Publication 2-03, octobre 2017). Il s’appuie ainsi sur l’imagerie spatiale et l’information géolocalisée des espaces physiques comme des activités humaines complétées par d’autres informations à des fins de sécurité nationale.

Le Geoint serait ainsi la combinaison simultanée d’un ensemble d’outils géospatiaux et de
pratiques déjà existantes associés aux progrès croissants des technologies numériques qui supposent de nouvelles possibilités de connaissance : la cartographie traditionnelle, l’imagerie spatiale, la synthèse d’informations provenant de multiples capteurs, la géolocalisation en temps réel et l’analyse géopolitique. Il devient une discipline de synthèse au centre d’un ensemble d’activités liées à l’information, la représentation cartographique et l’analyse spatialisée. Il est donc porteur de transformation qui dépasse le cadre militaire puisqu’il participe à repenser la conception même de la géographie (c’est-à-dire l’étude de la relation entre le territoire et les sociétés) à des fins de défense et de sécurité.

Où en est le Geoint en France ? Ce séminaire s’inscrit dans la continuité des réflexions menées dans le cadre du séminaire de recherche Géographie et Défense organisé depuis 2013. Les intervenants provenant de l’industrie de défense, de différents ministères et des entreprises civiles exposeront l’importance du Geoint comme champ de compétences incontournable, domaine d’actions nécessaire aux opérations militaires et secteurs d’activités économiques en plein essor.

Les séances du séminaire ont lieu à Sorbonne Center for Artificial Intelligence (Campus Pierre et Marie de Jussieu) le mardi de 17h30 à 19h30 entre septembre et décembre : 27 septembre, 4 octobre, 11 octobre, 18 octobre, 8 novembre, 15 novembre, 22 novembre, 29 novembre, 6 décembre.

PROGRAMMATION

27 septembre : « Allocution d’ouverture » par M. le Général de corps d’armée Philippe Morales (Commandement de la défense aérienne et les opérations aériennes, ministère des Armées)
4 octobre : « Geoint et opérations du renseignement » par la direction des opérations du Commandement du renseignement (ministère des Armées)
11 octobre : « La donnée au cœur de la transformation numérique de la Gendarmerie nationale » par M. le Général de brigade Patrick Touak (Sous-Directeur, Service des Technologies et des Systèmes d’Information de la Sécurité Intérieure, Direction générale de la Gendarmerie nationale, ministère de l’Intérieur)
18 octobre : « Pléiades Neo : une nouvelle constellation de satellites d’Observation de la Terre pour la Géographie Militaire » par Mickael Tonon (Airbus Defense and Space GEO)
8 novembre : « La donnée opérationnelle dans le combat de haute intensité » » par Monsieur le Général d’Armée Pierre Schill (Chef d’Etat-major de l’armée de Terre, ministère des Armées)
15 novembre : « L’IGN, une contribution innovante dans la connaissance des milieux physiques et humains » par Monsieur le Colonel David Perlbarg et Vincent Caillard (service d’imagerie spatiale de l’IGN à Toulouse).
22 novembre : « New Space et Geoint » par Frédéric Cristini (Prométhée-Head of Defence and Security).
29 novembre : « Les données géolocalisées dans l’industrie de l’énergie : intérêt et applications » par Hélène Bideau (Spécialiste Imint et Geoint, TotalEnergies)
6 décembre : « Révolution spatiale et donnée de la performance opérationnelle » par M. Idriss Mekrez (Palantir France)