Dîner annuel le mercredi 6 juin 2018

Le mercredi 6 juin, le Cercle de l’Union Interalliée nous a ouvert ses prestigieux salons pour notre traditionnel dîner annuel.

Ce lieu n’a pas a été choisi par hasard mais dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre. En effet, le Cercle de l’Union Interalliée est né en 1917 de la volonté d’une poignée d’hommes d’exception, parmi lesquels le maréchal Foch, qui ont choisi le splendide hôtel particulier Pérrinet de Jars, joyau du XVIIIème siècle à côté de l’ambassade de Grande-Bretagne, pour en faire un lieu d’accueil officiers et de responsables politiques des puissances de l’Entente.

Le comte Denis de Kergorlay, président du Cercle, qui nous a fait l’amabilité de nous accueillir, nous a rappelé ce passé historique. Nous lui sommes très reconnaissants de son chaleureux accueil.

Une table d’honneur de 32 invités a réuni diverses personnalités, civiles et militaires, telles Delphine O, députée de Paris, Jean-Christophe Lagarde, député de Seine-Saint-Denis, Gilles Pécout, recteur de l’Académie de Paris et d’Île-de-France, le général Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris, le général Bernard de Courrèges d’Ustou, directeur de l’IHEDN, le général Damien Striebig, commandant la Garde républicaine, le général Bruno Dary, président du comité de la Flamme, Mario Faure, président de l’Union-IHEDN, l’amiral JeanFrançois Morel, délégué général de l’Union-IHEDN. Qu’ils soient tous vivement remerciés pour nous avoir consacré ce moment dans leur emploi du temps.

Cette soirée a été également l’occasion d’entendre Jean-Denis Van Der Plaetsen, lauréat du prix Interallié 2017, auteur du livre «la Nostalgie de l’honneur», écrit en mémoire de son grand-père maternel, le général de corps d’armée Jean Crépin, en rassemblant ses souvenirs de guerre où les valeurs d’honneur, de courage et d’humilité retrouvent le rang
qui leur est dû
Une magnifique soirée où l’élégance des tenues militaires de soirée et des toilettes féminines a confirmé l’élégance des lieux et embelli l’amitié joyeuse animant les 170 participants.

Isabelle Hugues – de Segonzac

PARTAGER