Conférence d’Anne Cullerre le mardi 23 janvier 2018

Conférence d’Anne Cullerre le mardi 23 janvier

LA FRANCE ET L’ASIE – PACIFIQUE:
DES ENJEUX DE SÉCURITÉ PARTAGÉS, UNE PLACE A PRENDRE

Si nous cherchons les raisons pour lesquelles la France doit s’intéresser à la zone Asie-Pacifique, la Revue Stratégique 2017 nous en donne quelques unes: « Une dégradation de la sécurité en Asie entraînerait des conséquences importantes pour la France, en raison de son statut de membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, de ses intérêts propres (territoires d’outre-mer, ressortissants, intérêts économiques), et enfin des partenariats établis avec plusieurs Etats : l’Australie et l’Inde au premier rang, mais également le Japon, Singapour ainsi que la Malaisie, l’Indonésie et le Vietnam . Les libertés d’approvisionnement et de navigation, intérêts partagés de tous les Européens, seraient également menacées par une détérioration du contexte stratégique régional. »
Il serait cependant illusoire d’imaginer que cette zone est au centre des préoccupations du Ministère des Armées, tant nos forces sont lourdement sollicitées sur le sol national comme sur les nombreux théâtres où nos engagements internationaux le requièrent.
La France dispose cependant dans cette région de moyens d’action et de leviers d’influence qui devraient lui permettre en tout premier lieu de préserver ses intérêts, mais aussi d’envisager d’endosser un rôle d’acteur de sécurité régional, inattendu pour une nation du continent européen.
Car la France, nation ancrée dans le Pacifique par son histoire et ses territoires, présente bien des singularités qui peuvent en faire un modèle à suivre, un partenaire à ne pas négliger, voire à courtiser, un allié de poids, ou à tout le moins un acteur avec lequel il va falloir compter.

————

– 35 années en poste d’officier de Marine de 1981 à 2016 ;
– Première femme Vice-amiral de la Marine française ;
– 10 années d’embarquement en mer, dont deux commandements de navires militaires.
– Depuis 2016 :
– intervenante et formatrice au sein du The Management Institute for International Security, Paris;
– Envoyée Spéciale Militaire Asie du Sud-Est de la Direction Générale des Relations Internationales et de la Stratégie du Ministère des Armées.

Une expérience couvrant les domaines suivants :

– planification et conduite des opérations maritimes: Chef des opérations de la Marine et conseiller opérations du Chef d’Etat-Major de la Marine en tant que Vice-amiral ; chef d’Etat-Major de l’Amiral commandant en Océan Indien ; chef de la division retour d’expérience et exercices au Centre de la Planification et Conduite des Opérations (CPCO) ; chef de la planification opérationnelle en état-major international (Bahrein) ; chef de bureau opérations Outre-mer ;
– relations internationales militaires : chargée de missions au profit de la Direction Générale des Relations Internationales et de la Stratégie (depuis 2016) ; en tant que Contre-amiral, représentante du CEMA dans les rencontres de haut niveau et intervenante dans des forums internationaux de sécurité et de Défense en Asie Pacifique ;
chef du bureau Asie-Pacifique de l’Etat-Major des Armées ;
– leadership et management : Commandant Supérieur des forces armées en Polynésie Française (1500 militaires et civils), management d’équipes de 10 à 80 militaires et civils, commandant de bateau, commandant de base à terre, , membre du COMEX de la Marine ;
– communication et media: adjointe au chef du Service des Relations Publiques de la Marine (gestion de crises media, media-training, élaboration de stratégies de communication, exercice des fonctions de porte-parole) ;
– formation, pédagogie : cadre dans les écoles de formation de la Marine pendant 8 ans.

Formations principales : Entrée sur concours dans la Marine en 1981 après études universitaires, Collège Interarmées de Défense (2000), Cycle Interministériel de Management de l’Etat (ENA, 2015-2016).

Décorations principales : Officier de la Légion d’Honneur, chevalier de l’Ordre National du Mérite et officier de l’Ordre du Mérite Maritime.

PARTAGER