Association Nationale des Officiers de Réserve de la Gendarmerie Nationale (ANORGEND)

PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION NATIONALE DES OFFICIERS DE RÉSERVE DE LA GENDARMERIE NATIONALE (ANORGEND)

2016 aura célébré le 40è anniversaire de notre association (4 mai) et le 20è anniversaire de l’ANORGEND (1er octobre). La signature, le 5 décembre 2015, d’une convention de partenariat a instauré des liens étroits entre les deux associations.
Constituée uniquement d’officiers de réserve lors de sa création, l’ANORGEND s’est rapidement ouverte aux sousofficiers et aux hommes du rang, devenant ainsi la seule
association de militaires à regrouper tous les membres du corps. Actuellement, elle englobe la Réserve opérationnelle et la Réserve citoyenne. Depuis la mise en place des divers plans Vigipirate et Sentinelle, ses missions se sont renforcées: gardes statiques, renforts dans les pelotons de surveillance et d’intervention et renforts saisonniers lors des départs en vacances ou du tour de France, etc…

Ainsi, la mise en œuvre de la Garde nationale récemment créée bénéficie de 23.000 réservistes de la gendarmerie déjà formés. Le directeur de la Réserve, Alain COROIR, général d’active, est responsable du recrutement et de la formation, d’ici 2020, de quelques dizaines de milliers de nouveaux gendarmes de réserve, tous grades confondus.
Notre partenariat provient d’objectifs communs (partager et faire rayonner l‘esprit de défense), relève de la même philosophie (se regrouper pour plus d’efficacité), et met en commun ses spécificités propres (apporter son expérience
sur le terrain pour l’un et contribuer à multiplier les actions d’explication et de sensibilisation auprès de toutes les catégories de population, particulièrement des jeunes, pour l’autre). Il vise à proposer des activités diversifiées et abondantes.
Ainsi nous avons été conviés à l’École militaire, le 1er Octobre, pour fêter les
20 ans de l’ANORGEND, autour d’un programme dense et intéressant.
Après les allocutions des présidents des deux associations, le général de brigade Alain COROIR a traité de la Réserve de gendarmerie et le général d’armée Marc WATINAUGOUARD
, directeur du Centre de recherche de la gendarmerie nous a parlé, en spécialiste, de la cybercriminalité, ouvrant ainsi de futurs échanges avec notre comité d’étude cybersécurité. Une table ronde a examiné les enjeux d’ici 2036 pour la réserve militaire de la gendarmerie nationale. Enfin, le général d’armée Richard LIZUREY, directeur général de la gendarmerie nationale, a souligné le grand intérêt d’un tel partenariat.
De prochaines activités conjointes sont prévues le 24 novembre, le premier séminaire de sensibilisation à la cybersécurité dédié aux PME/TPE, avec l’EOGN (École des officiers de la gendarmerie nationale); le 1er décembre, une table ronde sur la réserve militaire des transports aériens; le 25 Janvier 2017, une conférence sur la lutte contre le
terrorisme dans le cadre de l’EUROGENDFOR (Force européenne de gendarmerie) basée à Vicence (Italie) et visitée par l’Association lors de son voyage d’étude d’octobre.
Compte tenu du succès de cette collaboration, marquée par la tenue de cinq événements en cinq mois, un avenant à la convention, ouvrant l’accord de partenariat aux autres associations régionales, doit être signé prochainement.

Caroline GORSE-COMBALAT et Arnaud FICHOLLE

Site de l’ANORGEND

PARTAGER