Septembre 2016, le numérique : facteur de croissance et apport de l’intelligence économique

A l’initiative du CINOV-IT (Fédération des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique), avec l’apport de notre association, une conférence sur le numérique s’est déroulée le 22 septembre dernier sur le thème: facteur de croissance et apport de l’intelligence économique. Dans un amphithéâtre Desvallières comble, Alain JUILLET, expert incontesté de l’intelligence économique française, Philippe CLERC, président de l’AFDIE (Association française pour le développement de l’intelligence économique), Édouard GEFFRAY, secrétaire général de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) et trois jeunes créateurs d’entreprises dans le domaine du numérique, ont débattu durant deux heures de leurs expériences respectives.
Après un rappel d’Alain JUILLET sur les fondamentaux de l’intelligence économique, Philippe CLERC a rappelé les difficultés pour sérier les différentes activités couvertes par le numérique et a souligné le poids des différences culturelles en Europe et dans le monde, en s’appuyant sur l’exemple de la conception plus globale – et plus pertinente – de l’Allemagne avec son concept «d’industrie 4.0».
Le rôle de la CNIL, pour Édouard GEFFRAY, est fondamental pour la défense de la liberté numérique du citoyen ; elle représente un interlocuteur indispensable dans l’élaboration de la législation européenne. Actuellement, un droit de la portabilité des données est en cours de négociation, qui permettra aux clients changeant de prestataire de services numériques de récupérer leurs données (courriels, photos, listes de contacts etc.) et de les transférer auprès d’un nouveau prestataire.
Le témoignage des trois jeunes créateurs d’entreprise a permis d’approcher concrètement l’aventure de cette nouvelle révolution numérique. L’un d’entre eux, notamment, a présenté un projet de «cloud» personnel qui permettrait de s’affranchir partiellement des grands «clouds» internationaux connus. La réappropriation des données personnelles semble être d’ailleurs une tendance récente du comportement des citoyens.
En conclusion, Alain JUILLET a réaffirmé l’importance de la révolution numérique illustrée par les propos du philosophe Michel SERRES: «l’homme a vécu trois révolutions:
l’écriture, l’imprimerie et le numérique». Enfin, il a poursuivi par un conseil: «N’ayez pas peur».

Thierry COLOMBIER

PARTAGER